Murs anciens

Nous utilisons les deux procédés suivant pour les injections

 

Préparation

Afin de rendre prossible un travail parfait, il faut que le lieu de travail soit bien éclairé.

Dans la mesure où elles ne sont pas trop fines, les fissures doivent être nettoyées de toutes leurs poussières et leurs salissures, avec de l'air comprimé ne contenant ni huile ni eau. Le lieu de travail devrait également être nettoyé à fond.

 

Forage et mise en place des valves

La distance entre les lieux d'injection est en fonction de la profondeur et de la largeur des fissures. En règles générale, 4 à 6 valves par mètre courant sont placées. Les fissures en ligne droite sont perforées en désalignement latéral.
Important : fissures et forages doivent se rejoindre.
Le diamètre du forage devrait, selon la dimension de la valve, être de 1 à 2 mm plus grand que la valve elle-même. Lorsque le forage est terminé, il convient d'éliminer complètement la poussière que cela a provoqué. Procédez soit par aspiration, soit par soufflement.

La valve est ensuite placée dans le trou perforé, comme un tampon pour vis, et vissée à l'écrou avant à l'aide d'une clé à vis. Lorsque les valves sont placées, les fissures entre les points d'injection sont jointoyées et étanchées. On utilise de préférence une masse de ragréage époxy à durcissement rapide.

 

Processus d'injection

Le matériau à injecter est mélangé selon les indications de mélange et on en remplit le récipient de la pompe à injection. A l'aide d'une presse à main ou d'une pompe d'injection, le matériau peut ensuite être injecté au travers de la valve, dans la fissure. En cas de fissures verticales, on injecte - en commançant par la valve la plus basse - jusqu'à ce que le matériau injecté ressorte de la valve suivante.
A ce moment-là, la prochaine valve est munie d'un raccord à vis et le matériau est de nouveau injecté jusqu'à ce qu'il ressorte de la troisième valve, etc...

Une pression ultérieure répétée garantit la pénétration de la résine jusque dans les fissures capillaires les plus fines et les cavités les plus petites.
La résine peut être injectée aussi longtemps que la durée de prise le permet.

 

Le retrait des valves

Dès que le matériau d'injection a durci, les valves peuvent être retirées. Dans tous les cas où cela est possible, il faudra les retirer complètement. Finalement, les forages seront colmatés et rebouchés à l'aide d'une masse de ragréage ou d'un ciment rapide.

Préparation

Les travaux généraux de préparation doivent être exécutés conformément à la préparation indiquée sous injection à haute pression. Pour le procédé à basse pression, on utilise des valves de collage. Ces valves de collage avec pied élargi ou à collerette, sont collées à l'aide d'une colle à deux composants sur la fissure. Finalement, les fissures doivent être étanchées.

 

Processus d'injection

L'injection a lieu comme décrit ci-dessus. On utilise à cet effet une pompe à tuyau à basse pression. Elle garantit une basse pression constante et un fort débit.

 

Le nettoyage

Tous les outils et ustensiles doivent être nettoyés immédiatement après usage. Pour ce faire, utilisez des solvants tels que Toluol, Xylol ou de l'acétone.

Quant aux restes de résine durcis, ils sont pratiquement insolubles et on ne peut les éliminer que très difficilement.

 

Hygiène de travail

Comme toujours lorsqu'on travaille avec des substances chimiques, il est indispensable, également avec les résines d'injection, de tenir compte des directives de sécurité relatives aux procédés.